Retour à la page d'accueil SITES INTERNET / PHOTOS >

Philippe
Guillot
PUBLICATIONS ....... Philippe
Guillot
PUBLICATIONS ....... Philippe
Guillot
PUBLICATIONS ....... Philippe
Guillot
PUBLICATIONS .......


Livres et travaux divers >

Articles >

Mémoires >

Travaux d'édition >
Tennis >


J'ai été amené à publier des travaux
tout au long de ma carrière d'enseignant, même dans le secondaire.

Les premiers datent de la création, en 1978, dans le cadre du foyer socio-éducatif du 
lycée Leconte-de-Lisle, d'un journal très artisanal rédigé et fabriqué par des lycéens, au titre un brin provocateur : Sûrement pas ! Rien de bien « savant » dans les écrits, mais un travail passionnant d'encadrement d'apprentis-journalistes pleins de bonne volonté, un travail épuisant nerveusement en raison de leur inexpérience, certes, mais surtout de l'opposition de bien des adultes irrités par le ton très libre de cette très modeste publication à une époque où la liberté de la presse est encore un vœu pieux à la Réunion. L'expérience n'ira pas au-delà du numéro 10 paru en juillet 1980, mais sera au cœur de la thèse de doctorat présentée en 1996 par Éliane Wolff : Émergence d'un espace public local. Presse et expériences lycéennes à l'île de la Réunion (1970-1995).

Autre expérience allant dans le même sens : celle des Cahiers de la Réunion dirigés par Antoine Minatchy, qui renaissent en 1979 et militent, eux aussi, pour une information plus objective à la Réunion. Membre d'un comité de rédaction encadré par un journaliste, Georges-Marie Lépinay, et composé d'enseignants du supérieur et du secondaire ainsi que de médecins, ma participation prend la forme non seulement de textes, mais aussi d'une bonne partie des photos, dont la une de la dernière livraison. Trois numéros seulement composent cette nouvelle et dernière série d'une revue créée en 1973.

Arrivé dans l'enseignement supérieur en 1991, il était logique que se poursuive cette expérience éditoriale. Membre du premier comité éditorial
puis secrétaire de rédaction de la toute nouvelle revue semestrielle, Expressions, du non moins nouvel IUFM qui vient de se créer sur les cendres de l'ancienne école normale, je suis amené à en prendre la responsabilité à partir du numéro 17, début 2001. Naturellement, le ton et le contenu d'une revue universitaire ne sont pas les mêmes que ceux des publications citées ci-dessus. Mes travaux, à la tonalité plus académique, s'orientent dès lors autour de deux axes de réflexion : la situation économique et sociale de la Réunion, d'une part, et la filière économique et sociale des lycées, d'autre part, avec des articles dans la revue de référence des professeurs de sciences économiques et sociales (SES), DEES devenue, depuis, Idées. Ce second axe est encore renforcé par le fait qu'en tant que formateur de professeurs de SES, je suis amené à diriger des mémoires professionnels, une tâche passionnante qui me poussera à en publier certains, parmi les meilleurs évidemment, dans la revue de l'IUFM de la Réunion.
On trouvera ci-dessous la référence du dernier texte que j'ai publié (et, en l'occurrence, co-écrit) sur l'enseignement d'une discipline qui aura occupé une bonne partie de ma vie.
.

L'enseignement des sciences économiques et sociales en débat.
Le séminaire national des 19 et 20 mars 2004 à Lyon vu par les représentants de la Réunion
(avec Pascal Espérance)
mai 2004, 23 pages [
téléchargeable, 84 ko].

Suite somme toute logique de ce qui précède, j'ai été amené à publier des brochures dans le cadre de mon travail, puis un livre aujourd'hui épuisé et des contributions à des ouvrages collectifs, pratique désormais très courante dans l'univers éditorial universitaire. En plus des deux axes précédents, ma réflexion s'est orientée en fin de carrière vers la sociologie politique

Aujourd'hui retraité et particulièrement impliqué dans le monde du tennis, c'est dans ce domaine désormais que je suis amené, en dehors de l'animation de sites Internet, à réaliser des travaux : affiches, bulletins d'information et même un ouvrage paru en 2013. 

C'est la liste de tous ces travaux, des plus modestes aux plus ambitieux, qu'on trouvera sur ce site, avec la possibilité d'en télécharger quelques uns qui pourraient encore se révéler d'une certaine utilité. Au visiteur d'en juger.

Retour à la page d'accueil Retour en haut de page